BALADE DE LA "RODDE"

DUREE : 2H 1/2

 

des
Points forts :
Viaduc de BARAJOL 
Lac de ROUSSILLOU
2 Gués sur torrent de montagne
Chaumière presque intacte  
Maisons couvertes de LAUZES 
Chemins forestiers ombragés  
Senteurs de la forêt auvergnate 
Landes couvertes de fougères "géantes"
Piste de galop dans une profonde vallée
zfzfzf


 

Feuille de route : Départ de EPONA à La Caire. Vue panoramique sur le viaduc de Barajol. Par un chemin rustique les cavaliers traversent
une lande couverte de fougères  "géantes" (spectacle grandiose).
Au petit trot, entrée dans la foret de Roussillou. On écoute le silence au pas des montures sur un sol élastique dans des sentiers forestiers de grande beauté.
Par une clairière mystique apparaît alors le lac de ROUSSILLOU. Ancienne tourbière avec une curieuse île flottante en son milieu.

Les randonneurs empruntent ensuite un dédale de petits chemins qui traversent une hêtraie et une chênaie de toute beauté.
Arrivée au hameau de LA RODDE. De l'occitan : La Roue

Arrêt sur une merveille : Une chaumière authentique parfaitement conservée.
Après cette halte les chevaux se font une joie d'emprunter le gué qui traverse la PETITE RHUE.

Arrivée sur la rive droite de ce torrent et direction le "Hameau de TERROU" (quelques maisons sont couvertes
de lauzes et beaucoup sont pourvues de linteau en basalte).


Vite au trot vers la ferme de BARAJOL et bientôt le viaduc.

A la ferme de BARAJOL on laisse la "GROLLE" sur la droite pour s'enfoncer dans les "ENFERS" (Lieu-dit)
et remonter sur LA CAIRE en détendant les chevaux dans
le gué de BARAJOL (Bara: fermer | Sol : soleil) au pied du VIADUC DE BARAJOL

Arrivée à LA CAIRE (Ker : la maison).

Il est alors conseillé de soigner sa monture et de narrer avec force superlatifs les aléas de cette randonnée.